Guilde : Mode d'emploi

Aller en bas

Pour faire plaisir à Soir Guilde : Mode d'emploi

Message  Panda le Jeu 7 Fév 2008 - 3:29

Guilde : Le Guide.

Ah, la joie de faire en boucle les mêmes donjons avec les mêmes personnes aux mêmes heures comme si on était à l’usine, quel bonheur incroyable. Vous vous dites que c’est trop beau pour vous ? Allons, vous aussi créez votre propre guilde et atteignez les sommets en devenant un pro des 3/8 en instance.

Mais on improvise pas un regroupement de joueurs, il faut une bonne préparation.

1 Le Nom de la Guilde

Il faut être très précis sur le nom, il servira à vous différencier des autres. Il s’agit donc de trouver un nom original mais qui claque comme un coup de poing. Par exemple si vous choisissez « L’Amicale Bouliste de la Mort » on ne sent pas le côté classe même si on ne peut en nier l’originalité. Ajoutez si vous le pouvez une touche de prestige militaire, ça le fait toujours même si au final vous serez autant organisé qu’une bande de koalas sous Prozac.

Panpanstudio vous propose les noms suivants.

La Légion des Ombres
Les Fervents du Mecquetrex
Les Bourreaux Hurlants
Les Fils de <insérerez le nom d’un dieu guerrier>

Sont à proscrire :

Les Zyvatarace
Les Super Sayans du Neuf Trois
Les Tektoniks
Les Techtonyks
Les Tektonics
Les Techs tôt niquent

Ensuite faites un site, un forum, un blog, un myspace, un facebook même si ça sert à rien, ça le fait.

2 La vie en groupe

Maintenant que vous avez un nom qui claque, il va falloir établir vos principes, vos lois et votre mode de recrutement mais là, l’expérience permet de traduire, de distinguer les mots et la réalité.
Quand une guilde vous annonce qu’elle fait dans la bonne ambiance, la camaraderie et l’entraide, ça a l’air sympa mais en réalité, ça peut varier. Les mots ne veulent pas toujours dire ce que vous pensez qu’ils veulent dire.

Bonne ambiance : Ca veut dire qu’il est nécessaire de faire au moins trois lol et deux mdr par soir sous peine de passer pour un coincé, un frustré de la life. Ca veut dire aussi que vous avez intérêt à être drôle pendant qu’on attend le dernier membre du groupe pas foutu de lire une carte dans le bon sens mais qu’on doit attendre parce que c’est le soigneur. En clair, bonne ambiance signifie que vous devez supporter avec le sourire les retards et les incompétences des autres. En échange, ils vous pardonneront les votres.

Camaraderie : Alors, c’est plus subtil. Ca veut dire que tu dois être pote avec le mec qui vient d’arriver, que tu connais pas, qui commence déjà à t’énerver avec son écriture sms et ses phrases incompréhensibles. Oui, c’est ce type qui est ton ami, ce type qui te saoule, qui te fout la honte avec ses conneries quand ta femme passe derrière toi et qu’elle lit le chat sur ton pc alors que tu avais réussi à la convaincre que c’était un jeu pour personnes mûres. En gros, tu DOIS aimer ce mec parce que quelqu’un d’autre a décidé de l’intégrer à la guilde. La bonne ambiance, c’est aussi ce qui distingue une guilde minable d’une guilde qui a des résultats. A votre avis quel impact peut avoir la Hache Destructrice des Ames quand il y a trois guerriers dans le groupe sur la bonne ambiance ? Je vous laisse réflechir la dessus.

Entraide : C’est sans doute l’aspect le plus mystérieux. En temps normal ça veut dire que tu aides et qu’on t’aide en retour. Dans les faits, c’est un peu plus mystérieux. Mettons-nous en situation. Vous incarnez LaBuse, fier guerrier.

LaBuse : Quelqu’un a besoin d’aide ?
Sayan93 : Ouais moi
Tequetaunikhe : Moi aussi
Klaktarasse : Pareil

Bref, vous filez un coup de main et au bout de deux soirées altruistes, vous avez besoin d’aide.

LaBuse : Bon, j’ai besoin d’un coup de main.
Sayan93 : Afk
Tequetaunikhe : Je dois aller manger
Klaktarasse : Je suis trop loin mais tu peux venir si tu veux, j’ai encore des quêtes à faire.

Quelle différence entre ça ou jouer en solo ? Ben quand on vous aide pas, on vous répond quand même mais on vous aide pas. Remarquez cependant que les notions de bonne ambiance ont disparu car un lol dans ce contexte peut mener à un conflit.

3 Alors comment gérer ?

Technique 1 : Le système Mobutu

En établissant des règles simples et strictes. Voici une charte qui aidera à éviter les conflits puisqu’on sait que bonne ambiance, camaraderie et entraide, c’est stressant. Et puis merde, si je veux avoir des amis, j’ai qu’à sortir de chez moi hein !

1 Je suis votre Dieu
2 Si je ne suis pas là, adressez vous à mon reroll
3 Si mon reroll n’est pas là, adressez vous à votre tapis souris.
4 Si le tapis souris est incapable de remplir ses fonctions, éteignez votre ordinateur et dormez.
5 Vous ne faites pas ce que je fais
6 Vous faites ce que je dis.

Alors je sais, vous allez trouver que c’est un peu extrême mais ça facilitera grandement la communication dans votre guilde, cela évitera les conflits et ce ne sera que du bonheur pour vous car jouer en groupe, c’est vouloir la puissance et dans les MMO la démocratie, ça marche pas. C’est trop long d’expliquer à tous ces cons qu’ils doivent être votre esclave.

Cette règle à cependant ses limites. Ca ne vaut que si vous en êtes le chef. Mais bon, c’est naze de pas être le chef.

Technique 2 : Le système Club Med

Ce système est plus démocratique, mais il demandera beaucoup d’efforts au point que vous regretterez la méthode Mobutu.

Jouez un rôle moteur, montez un site avec un super forum kilébo, participez à toutes les discussions communautaires, faites vous connaître, proposez sans cesse des nouvelles activités de groupe, des visites de donjon avec un roulement, des listes d’items à réserver pour les membres de la guilde, bref, sans arrêt pousser vos membres à faire quelque chose, à ne jamais s’ennuyer et avec le sourire.

« Allez, les gars, on se bouge, allez les gars, on vote, allez les gars, j’ai négocié une alliance. »

Soyons clairs, il faut de la patience et du temps pour ça. Rapidement, quelqu’un de peu expérimenté finira par dire des choses du genre : « Magnez vous le fion bande de cafards ou je vous déguilde et je garde le trésor de guerre. »

Dans les cas les plus extrêmes vous pourrez assister à : « Tululu votre chef de guilde s’est enfui à l’étranger avec le trésor de guerre du clan, si vous souhaitez chouiner auprès d’un GM tapez 1 tulululu »

Finalement, quand on y pense, ça se termine comme pour la technique Mobutu.

Technique 3 : Le système Ally McBeal

En gros, vous mettez tout noir sur blanc en faisant signer la charte par tous les membres et vous tranchez en fonction du contrat signé. Pas de sentiment, juste la procédure.

Problème cependant, si vous l’avez écris, personne ne la lira en détail sauf si tombez sur un procédurier encore pire que vous qui vous traînera devant la cour suprême pour dénoncer certains points du contrat qui ne respectent les lois internationales en matière de pillage et qui vous forcera à utiliser le système Mobutu pour avoir la paix.

Nan, en fait quand j’y pense y’a qu’un seul bon système.
Bon, oubliez tout ce que j’ai dit et ne retenez que ce mot : Mobutu

4 Le recrutement

Bon, soyons clairs, c’est comme pour vendre des bonbecs, faut mentir. On ne peut pas être honnête sinon ça donnerait : « Joueur associal, méchant et égoïste cherche bande de pigeon pour powerleveler, donjons et assouvissement de désirs sadiques sur des pigeons. »

Choisissez plutôt : Soif d’aventures ? Envie de conquête ? Rejoignez les Eclateurs Célestes ! Honneur, amitié, solidarité sont nos valeurs dans une ambiance chaude et chaleureuse soutenue par nos encadrants jeunes et dynamiques qui changeront un jeu standard en expérience sensitive unique. Inscrivez-vous et installez vous tranquillement, on s’occupe du reste pour ce qui est de la puissance, des donjons, des villes de guildes, des forteresses. Les Eclateurs Célestes c’est 30 ans d’expérience dans le domaine du jeu online (première guilde, française sur Pong online) et certains de nos membres sont salariés de Funcom. Vous pouvez être cette personne, rejoignez-nous ! Vous avez ce pouvoir !

Faites un beau site avec un beau forum et Mobutu à fond.

Tiens, j’y pense, je recrute. Bon attention hein, bonne ambiance, camaraderie, entraide hein. Pas comme les autres quoi

Et puis quitte à être des esclaves, autant que vous soyez les esclaves d’un mec qui sait réciter l’alphabet en rotant.
Ca c’est la classe.
avatar
Panda
Silence, moteur, ça tourne, action !

Nombre de messages : 249
Date d'inscription : 01/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pour faire plaisir à Soir Re: Guilde : Mode d'emploi

Message  Kogachipp le Jeu 14 Fév 2008 - 12:11

Ha, permettez, je ne suis pas en accord avec cela.

Ici n'est exposé qu'un seul type de fonctionnement de guilde, certe le plus courant, mais la nature, et moi même avons horreur du vide.
Oui, je suis proche de la nature, j'ai actuellement des poireaux dans les oreilles et des brocolis dans le nez.


1 Le Nom de la Guilde

Aucune importance pour moi.



Le dernier nom de guilde sérieuse que j’ai croisé était « crystal » (en référence au film dark crystal) et le dernier nom qui m’est venue a l’idée était « Les groupies de Skeletor ». Finalement j’ai un tag « Lords of Ethernia » au dessus de la gueule.



Ceci nous montre bien, je pense …

Non pas que tout hébreu faible et trapu dois compter sur la providence plus que sur les poils de son cul … (chanson fort connue)

Mais plutôt que, quand on veut créer une guilde qui fait tout comme tout le monde et qu’on est des roxxors, ben soit on choisit un nom court et facilement mémorisable soit on choisit un bout de phrase dans une langue étrangère, que de toute façon la moitié des guildies ne comprendront pas, mais ça le fera quand même.




2 La vie en groupe

Dans un groupe, on rencontre en général 5 catégories de personnes (Copyright Halaguena) :

1/ le pro, une sorte de machine a tuer, associale, froide et calculatrice, qui ne parle et ne tape que quand c’est utile.

2/ le touriste, un prozac monté sur patte a qui il faut beaucoup parler avant d’obtenir le moindre effort.

3/ le pexeur fou, un suractif qui tape beaucoup, pex beaucoup, farm beaucoup, et accessoirement meurt beaucoup.

4/ le rôliste, si vous l’ignorez vous devriez pouvoir lire ce que les autre disent d’intéressant.

5/ le boulet, vous le grouperez de toute façon, on n’y échappe pas.



Si vous n’etez pas dans une de ces catégories, c’est que vous etez un noob, et que de toute façon personne ne veut vous grouper.


Comme il faut de tout pour faire un monde (dixit les philosophes Harnold & Willy), vous allez forcément devoir faire cohabiter ce ramassis de cauchemars ambulant qui vous servent de compagnons d’arme, ou de larbin, si c’est vous le chef, mouhouhouhahaha.


Le pro se mari avec tout, du moment que les résultats sont là et qu’il progresse.

Le touriste se mari avec tout, du moment qu’on l’oblige pas a faire les trucs chiants.

Le pexeur fou se mari avec tout, du moment qu’il a un healbot sous la main et qu’il loot.

Le rôliste se mari avec tout, du moment qu’il a un auditoire et qu’on lui répond dans sa langue.

Le boulet ne se mari avec personne, mais comme il est déjà parmis nous et qu’on peut pas s’en passer … il a un radar et un repousser de niewbey (prononcez nioubaille), c’est pour ça.


Reste a savoir quel type de chef vous voulez être, ou quel type de larbin.




3 Alors comment gérer ?

Ne cherchez pas, a moins de sortir d’une grande école de management, si vous etez chef vous passerez moins de temps a jouer qu’un casual.



J’aime pas cette distinction sociale mais c’est comme ça, y’a les bourgeois et les prolos, ben y’a les nolifes et les casuals … y’a les nolife-bohème aussi (ou nolife-bot), mais ils se cachent bien.

Sinon, en général, celui qui gère, c’est le chef :


A/ le chef type : Sergent Hartman.

https://www.youtube.com/watch?v=qELFHNTZBOE


C’est clair, c’est net, et vous avez signé.
Le pire, c’est que vous aimez ça !
Haaaa, l ‘armée, qu’elle grandes cette famille !
(je regretterais sans doute toujours d’avoir poursuivit mes études au dépend de l’armée)

Le chef a dit que :
- Il faut respecter la hiérarchie
- Tout les troufions sont des frères
- On ne discute pas les ordres
- Quand on meurt, c’est qu’on est trop nul pour vivre.

Les guildes de type paramilitaire sont en général celles qui ont l’espérance de vie la plus longue car on n’hésite pas a enterrer les problèmes définitivement. Reste qu’en cas de putch …



B/ le chef type : Grand Schtroumpf

http://fr.youtube.com/watch?v=fNhRPx8tAz8


Sans doute le résultat d’une enfance perturbée, le chef est pris d’une envie de materner les guildies qui servent d’apéricubes aux gargamels en tout genre.

Le chef a dit que :
- il faut respecter la sagesse
- tout les schtroumpfs sont frères
- on ne discute pas les sages décisions
- quand on meurt, c’est en sacrifice pour protéger les siens

Bref, belles paroles et bon esprit qui ne dure hélas jamais bien longtemps, car le schtroumpf costaud finit toujours par dompter Azraël pour aller voir sur sa monture si l’herbe est plus verte ailleurs.
Le village devient progressivement une banlieue de HLM laissée a elle même, le moindre problème étant tabou. Evidement, tout ce que l’on peu faire pour aider les petits est gratuit.



C/ le chef type : l’animateur du club med

http://fr.youtube.com/watch?v=bSNrDtUqZjs


Le bon compromis entre le village enchanté et le camp d’entraînement, on y apprend des choses sans trop se prendre la tête, et puis, on peu faire semblant d’être des roxxors !!!

Le chef a dit que :
- il faut respecter les conseils
- tout les touristes s’aiment
- on ne discute pas les consignes
- quand on meurt, on cherche le blaireau qui a pas fait ce qu’il faut.

Assez bizarrement, c’est le genre de guilde qui est très riche … de tout un tas de choses inutiles et dont l’organisation est aussi parfaite que dans un centre de vacance. Une grosse débauche d’énergie pour un résultat peu convainquant, mais certains y restent parfois a vie … on s’occupe tellement bien d’eux. Ha, les orgas sont en grêve. Chouette, va y avoir des licenciements !


D/ le chef type : je suis le maîîîître du jeu …

Attention, vous entrez dans le domaine du rat-molie … ces terrifiants pouvoir vous empêchent d’aller plus loin … donc vous faites demi-tour … et c’est tout pour ce soir.

Le chef dit que
- il faut respecter les règles du jeu
- tout les joueurs doivent suivre leur destinée
- on ne discute pas les 11 commandements
- quand on meurt, c’était écris quelque part

La dernière guilde de rolistes que j’ai croisé était multi-faction et les marionnettistes arrivaient a nous faire croire que l’on livrait des combats épiques au lvl 15, chapeau ! On est adepte ou pas de ce genre de microcosme, mais il y aura toujours des skyzophrènes.
Attention, certains rolistes fondent des guildes paramilitaires, a éviter si vous n’ètez pas psychopathes.



E/ le chef type : y’a t’il un président a l’Élysée ?

http://fr.youtube.com/watch?v=tTDrSbakVs8&feature=related

Il sagit bien sur du cas des guildes démocratiques, ou tout le monde a les mêmes pouvoirs et les mêmes devoirs, même les ministres et le « président » qui n’ont comme lauriers que la reconnaissance de leurs administrés … et parfois les caisses de la guilde :p

Mais sinon, ça marche.

Le peuple a dit que :
- il faut respecter
- tout les citoyens sont blablabla …
- ça se discute … par référendum
- quand on meurt, c’est la faute au gouvernement

Je n’ai jamais vue une guilde démocratique aller très loin, car on met tellement de temps a résoudre les problèmes que, finalement, on passe son temps a résoudre des problèmes. C’est comme ça qu’on le dit ?
Quand on a le pouvoir, mais qu’on ne peut rien en faire sans en avertir par lettre recommandé, on finit vite par préférer avaler la soupe qu’un autre vous donne plutôt que de revivre l’enfer du quotidien administratif de nos démocraties moderne.




4 Le recrutement

En fait … je ne sais pas ce que c’est.
Quand je fais partie d’une guilde c’est soit que :
- j’en suis le créateur
- on a appelé aussecour (véridique)

Bien sur, j’ai été chef et sous chef, mais je n’ai jamais lancé des appels désespérés sur les ondes télépathiques ou fait de la pub en braillant a tue tête.

J’enrôle pas les mendiants, les applys copier/coller et les lèches bottes.


Mais, comment on fait pour ce faire connaître alors ?

Comme le dit si bien l’ursa au dessus, il faut mentir pour bien se vendre, mais quel sont les variantes ?
Ben ça dépend du chef évidement :
- Engagez-vous, qui disaient. Vous verrez du pays, qui disaient.
- Grande famille cherche animaux de compagnie, et plus si affinité (MSN, IRL, etc …)
- Offre exeptionelle a saisir, gros pack de touriste cherche guide de haute montagne. (Grosse rémunération).
- As tu déjà rencontré le maître du livre des secrets ? Non ? Dommage.
- Un peu de démocratie participative ? ( https://www.dailymotion.com/relevance/search/die%2Bhart/video/x2h1kx_mozinor-die-hart_fun ) Toi aussi, tu aura le pouvoir !



Perso je préfère charmer le gars qui sait jouer, du genre : « Ah, tu gères » ou encore : « Et ta guilde, elle peut pas t’aider ? Ben laisse les tomber ». La future recrue se sent comblée.
Oui, je n’ai aucun scrupule a piquer des gars déjà guildé ailleurs !
La future recrue finit toujours par te garder en contact et a dire : « simpas votre guilde, vous recrutez ? ».

Comme ça on évite les périodes d’essaie, les comptes achetés sur ebay, les gars qui savent pas jouer et les pleurnichars.
Seul incovénient, il faut faire ça tout le temps pour avoir un bon renouvellement de chair a canon.
avatar
Kogachipp
Rantanplan

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 12/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pour faire plaisir à Soir Re: Guilde : Mode d'emploi

Message  Panda le Sam 16 Fév 2008 - 2:20

En même temps, je plaisantais hein Smile

Joli texte cependant.
avatar
Panda
Silence, moteur, ça tourne, action !

Nombre de messages : 249
Date d'inscription : 01/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pour faire plaisir à Soir Re: Guilde : Mode d'emploi

Message  Kogachipp le Sam 16 Fév 2008 - 14:58

Ah, mais moi pas Mr Green
avatar
Kogachipp
Rantanplan

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 12/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pour faire plaisir à Soir Re: Guilde : Mode d'emploi

Message  Fender le Jeu 28 Fév 2008 - 21:49

Mince, j'avais oublié à quel point c'est chiant le MMO !
avatar
Fender
Milou
Milou

Nombre de messages : 69
Date d'inscription : 24/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pour faire plaisir à Soir Re: Guilde : Mode d'emploi

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum